Google Earth Vr : Explorez le monde entier en réalité virtuelle

Survolez vos destinations préférées grâce à la réalité virtuelle

En quoi cela consiste ? 

(Google Earth Vr) Vous connaissez et/ou utilisez l’outil de visualisation satellite ? Publié il y a 11 ans, Google fait une mise à jour de leur outil en intégrant la réalité virtuelle. En effet après 4 ans de recherches, le géant du Net propose ce service aux personnes ayant accès à un casque vr.

Une fois le casque sur la tête, vous sélectionnez les endroits du monde que vous voulez visiter. Dès lors, la visite se lancera et vous serez en mesure de visiter en immersion complète la destination choisie.

Aujourd’hui, vous pouvez explorer plus de 175 villes, 54% de la planète et 94% des territoires habités. De quoi y passer un moment !

 

L’histoire de Google Earth VR

 

Tout a commencé avec l’équipe Geo de Google. En effet ce dernier propose à ses employés de passer 20% de leur temps à faire de l’entrepreneuriat. Gagnant/gagnant, cela favorise la génération d’idées nouvelles pour l’entreprise et apporte un sentiment de dépassement de soi combiné au sentiment de développement de soi-même pour les employés.

Il y a 4 ans, Google Earth VR était un projet 20%. Dominik Kaeser, lead développeur du projet s’est basé sur les données streetview et satellite avant de les combiner avec une technologie de réalité virtuelle.

Aujourd’hui, Google Earth VR est propulsé par une équipe exclusivement dédiée à ce service.

Notre coup de cœur ? Le fait que Google a choisi de faire voler les utilisateurs ! Motion sickness ? Ne vous en faites pas ils y ont pensé ! C’est pourquoi lorsque vous êtes en vol votre champ de vision sera automatiquement réduit.

Alors qu’attendez-vous ? Attrapez votre casque et partez à l’aventure !

 

Visitez la page d’accueil de notre site internet pour plus d’informations et explications sur l’implémentation des innovations technologies dans le domaine professionnel.

  • Cet article serait utile pour des personnes que vous connaissez ? Partagez le avec eux 🙂

Laissez un commentaire