Open data : notre guide pour en comprendre les enjeux

Open Data : qu’est-ce que c’est ?

L’Open Data fait référence aux données numériques libres de droits ouvertes et accessibles par tous (par exemple : les données servant à faire fonctionner une organisation publique ou privée). Elles sont définies comme réutilisables, non modifiées ni analysées.
La diffusion de ces données par les institutions concernées est obligatoire depuis le 7 octobre 2018. Cette obligation fait suite à la loi pour une République Numérique promulguée le 8 octobre 2016. Il s’agit d’une démarche du gouvernement pour la transparence de l’action publique. Le but étant, enfin, l’implication des citoyens dans les décisions publiques.

L’Open Data permet ainsi une évaluation permanente des services et des informations d’une institution ou d’une collectivité, et par extension des enjeux territoriaux.


Les données et institutions concernées par l’Open Data

Toute institution publique ou chargée d’une mission de service public est concernée par l’open data. Nous pouvons citer : les ministères, communes, écoles, hôpitaux ou les autorités administratives comme la CNIL.
A noter cependant que les institutions employant moins de cinquante agents ou salariés ne sont pas tenues de diffuser leurs données. Cette exception s’applique également pour les collectivités territoriales de moins de 3 500 habitants.

Ce sont ainsi près de 4500 communes qui sont concernées par la loi sur l’open data depuis fin 2018.

 

open-data-infographie

 

Open Data

Pourquoi mettre en place l’open data ?

Les données soumises à l’appellation open data sont considérées comme un bien commun et un droit d’intérêt public. En ce sens, elles sont réutilisables : en effet, elles permettent à tous de porter une analyse propre à chacun. Il est par ailleurs à noter que l’accès à ces données par tous est un signe d’égalité citoyenne.


Un facteur d’innovation 

Ces données peuvent mener à la création de nouveaux services ou bien encore d’applications mobiles. Par exemple : géolocaliser un bus pour savoir à la minute près l’horaire d’arrivée, éditer un itinéraire et plus encore.

La diffusion de données ouvertes encourage donc chacun à développer des produits en lien avec la collectivité.


Faire preuve de transparence 

À l’heure où l’on a tendance à se méfier de la collecte des données sur internet et donc la mise en place de la RGPD en réponse à cette méfiance, l’open data est implicitement liée à la RGPD. Elle permet de créer un climat de confiance entre les citoyens et les institutions. Nous voyons concrètement le contenu des données diffusées, l’utilisation de celles-ci et elles nous impliquent directement en tant que citoyen. 


Développer sa transformation digitale

La société poursuivant sa transformation digitale (ou transformation numérique), l’open data est en lien avec cette dernière. La transformation digitale ayant bouleversé notre rapport au monde et au travail, il apparaît logique que les institutions continuent de la développer pour se conformer aux attentes des internautes. Quoi de plus pertinent donc que de diffuser sur le web les données dont elles disposent ? 

Votre institution est concernée par l’open data ?

Sa mise en place peut paraître fastidieuse tant par le volume de données à inclure que par la technologie à utiliser. Nous vous proposons des solutions et notre expertise pour vous guider pas à pas et utiliser les bonnes pratiques de diffusion. Contactez-nous afin que nous puissions évaluer ensemble vos besoins.

 

Articles associés